Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 18:48

 

ENFIN… C’EST OFFICIEL ET DéFINITIF, OLIVIER BIREAUD A PLEINEMENT GAGNé SON PROCèS CONTRE LA FéDéRATION CGT DU COMMERCE QUI L’AVAIT DONC INJUSTEMENT LICENCIé LE 24 AVRIL 2012.

Définitif car la Fédération n’a pas fait appel du jugement du conseil des prud’hommes d’Alès et accepte ainsi la condamnation pour avoir licencié Olivier sans aucune cause réelle et sérieuse.

Le jugement, dans ses motifs, est clair et sans ambiguïté, La Fédération Commerce et Services doit lui verser de fortes indemnités (2 ans ½ de salaire) ce qui correspond aux condamnations les plus élevées pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

3 ANS ½ DE COMBAT APRèS LE CONGRèS DE POITIERS,

LA JUSTICE EST DONC PASSéE !

La Fédération CGT du Commerce et ses dirigeants de l’époque, en particulier Michelle CHAY, Thierry MESNARD et compagnie, ne sont pas au dessus des lois qui protègent les travailleurs et pour lesquelles, la CGT en sa qualité d’organisation syndicale, est la principale garante.

La Confédération, en particulier Bernard THIBAULT et Thierry LEPAON, est aussi responsable pour avoir couvert sciemment cette injustice et pour n’avoir jamais répondu aux nombreux courriers qui l’interpellaient sur une telle remise en cause des valeurs fondamentales de la CGT !!!

Ainsi, après le jugement du conseil des prud’hommes de Colmar en faveur de Yucel BASARSLAN, injustement licencié, la fédération est une nouvelle fois condamnée depuis la chasse aux sorcières qu’elle avait mené contre ceux qui avaient exprimé leur point de vue lors du congrès de ¨Poitiers (mai 2011).

C’est bien, aussi, une leçon de syndicalisme qui découle de ces jugements !!! Cela doit faire réfléchir l’ensemble de la CGT sur son attitude et ses décisions qu’elle a parfois vis-à-vis de ses salariés…

Une page se tourne donc pour Olivier et Yucel qui reconstruisent, maintenant, leur vie professionnelle plus sereinement, mais ne nous trompons pas !

Les indemnités touchées ne font pas tout !

Elles ne remplacent pas un emploi et n’effacent pas sur leur CV, 10 années de salariat à la CGT.

 

Cela limite considérablement les possibilités d’embauches compte tenu de l’anti-syndicalisme primaire de nombreux patrons !

Le préjudice est donc irréparable, sachons le et sachons le rappeler !

MAIS NE BOUDONS PAS NOTRE PLAISIR : LA VICTOIRE EST BIEN LA ET ELLE A PU ETRE POSSIBLE GRACE VOTRE SOUTIEN ET A VOTRE SOLIDARITE. CELA A ETE UN ELEMENT ESSENTIEL DE CETTE LUTTE !

BRAVO ET MERCI.

Normal direz vous ? Bien sûr, mais visiblement, ça n’a pas été le cas pour tout le monde malheureusemen

              Francis IFFERNET

Président du comité de  soutien

 

La Fédération CGT Commerce définitivement condamnée !!
La Fédération CGT Commerce définitivement condamnée !!La Fédération CGT Commerce définitivement condamnée !!La Fédération CGT Commerce définitivement condamnée !!

l

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

commentaires

de carvalho 08/04/2015 12:23

Je suis contente pour Olivier Bireaud, la CGT est là pour nous conseiller mais elle devrait "balayer au pied " de sa porte avant de nous conseiller auprès de nos employeurs . Pas toujours du soutien quand nous sommes à même sur le terrain . Bonne continuité et bon courage pour la suite .

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND