Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 22:36
STDG : LA LUTTE A PAYE...
STDG : LA LUTTE A PAYE...

Après 22 jours de grève, les salarié-e-s de la STDG ont décidé, en assemblée générale, la reprise du travail.

 

Une issue favorable à ce conflit puisque les salarié-e-s ont obtenu : 

 

* 0,6% d’augmentation,

* le 01 et le 08 mai payés

* ainsi qu’une prime de 300,00 €.

 

C’est une victoire qui montre, une fois de plus, que la lutte paye et que le rapport de force était nécessaire puisque, pendant 50 jours, lors des négociations annuelles obligatoires (NAO), le patron ne proposait aucune augmentation de salaire;

 

L’organisation de la grève : piquets de grève, manifestations, interpellation du Préfet et des élus,… ont permis, également, cette issue favorable.

 

Les Syndicats accusent ce délégataire, Transdev de toute la responsabilité de ce conflit qui voulait bloquer les salaires pendant 3 ans malgré que la STDG soit en bonne santé financière, puisqu'elle reverse au groupe TRANSDEV 700 000€ par an, tout en sachant qu’elle a touché 400 000 € d’argent public au titre du Crédit d’impôt compétitivité (CICE).

De plus il est bon de savoir que le Conseil général a payé le service au délégataire de la DSP même pendant la grève alors que très peu de cars ont circulé.

 

Il est également intéressant de noter  que le chiffre d'affaires de la Société Transdev s'est élevé à 6,6 milliards d'euros, et que ce groupe prévoit, pour 2020, un chiffre d'affaires supérieur à 8 milliards d'euros.

 

La Société a utilisé tout ce qu'elle pouvait pour pourrir ce conflit allant même jusqu’à criminaliser le mouvement en mettant  plusieurs Responsables Syndicaux au tribunal…

 

Une issue favorable donc  qui donne de l’espoir à tous les salariés des réseaux de Transport Urbain qui sont toujours en lutte comme Toulouse ou bien certains réseaux de l’île de France également gérés par le Groupe Transdev.

 

A la STDG la lutte a payé et les Syndicats  continueront de soutenir les salarié-e-s en lutte comme, peut-être prochainement, ceux de TCN (Groupe Kéolis) à Nîmes.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

commentaires

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND