Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 10:52

POUR VIVRE CORRECTEMENT IL FAUT UN MINIMUM DE

 1 583,57 € NET !

 

L’Observatoire National de la Pauvreté et de l’Exclusion Sociale (ONPES) a fait travailler cette question par des chercheurs. Selon eux l’évaluation des besoins minimum des citoyens pour qu'ils puissent participer réellement à la vie sociale s'élève à 1 571 € net (1932.33 € Brut) pour une personne active qui doit louer son logement (hors logement social). L’étude date de février 2013 à avril 2014.

Aujourd’hui, ce montant de 1 571 € doit être augmenté de 0,8 %, au vu du taux de revalorisation du SMIC intervenu au 1erjanvier 2015, ce qui porte l'évaluation à 1 583,57 € net.

IL MANQUE DONC 447,58 € À UNE PERSONNE ACTIVE POUR VIVRE CORRECTEMENT, PUISQUE LE SMIC PORTE LE REVENU NET À 1135,99 € (2031 € BRUT).

 

Il faudrait donc augmenter le SMIC de 447,58 € afin de répondre aux besoins. Ceci nous amènerait à une revalorisation du SMIC à  2 031 €uros brut ou un taux horaire brut de 12,56 € contre 9,61 € aujourd’hui.

Pour aborder les choses autrement, quand on ne regarde que les dépenses liées au  logement, elles prenaient il y a 10 ans déjà, 44 % à 48 % du budget des ménages les plus pauvres, donc presque la moitié de ce dernier.

Bien souvent des facteurs retardent leur départ en retraite du fait de la faiblesse des pensions. Des facteurs se retrouvent au seuil de pauvreté après une vie de labeurs.

AUSTÉRITÉ POUR LES FONCTIONNAIRES ET LES SALARIES,

OPULENCE POUR LES ACTIONNAIRES ET LES DIRIGEANTS

 

Alors que les fonctionnaires voient leurs salaires gelés pour la 5e année, que le SMIC n'est plus revalorisé, la rémunération des dirigeants qui percevaient entre 150 000 et 175 000 €uros a progressé en moyenne de 6 % pendant cette période. Ceux qui percevaient entre 175 000 et 275 000 € ont bénéficié d’une hausse moyenne de 9,2%, et ceux qui dépassaient les 275 000 €uros, d’une hausse de 17,4%.

Pour les dix plus hautes rémunérations, la hausse constatée est de 16%; en 2012, la rémunération moyenne annuelle de ces dix dirigeants atteignait 303 000 €uros.

 

NON ! L'AUSTERITE NE PASSERA PAS PAR NOUS !

LE 8 OCTOBRE DANS TOUS LES SERVICES

MOBILISONS NOUS ET PARTICPONS AUX DIVERS RASSEMBLEMENTS DEPARTEMENTAUX OU LOCAUX

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

commentaires

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND