Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 09:49
8 OCTOBRE : PAS TOUCHE AU CODE DU TRAVAIL NI AU STATUT DES FONCTIONNAIRES
8 OCTOBRE : PAS TOUCHE AU CODE DU TRAVAIL NI AU STATUT DES FONCTIONNAIRES
8 OCTOBRE : PAS TOUCHE AU CODE DU TRAVAIL NI AU STATUT DES FONCTIONNAIRES
8 OCTOBRE : PAS TOUCHE AU CODE DU TRAVAIL NI AU STATUT DES FONCTIONNAIRES

 

Après l’accord ANI de 2013 qui facilite les licenciements,

Après la loi Macron qui banalise le travail du dimanche et s’attaque aux prud’hommes,

Après la loi Rebsamen qui réduit les droits des représentants du personnel dans les entreprises,

Après la réforme territoriale qui vise à supprimer les communes, menace des milliers d’emplois publics et met en concurrence les régions entre elles,

Après le Pacte de Responsabilité qui donne 50 milliards d’euros aux patrons, pris sur les services publics, la Sécu, les retraités, les fonctionnaires

 

Le gouvernement vient de lancer une nouvelle attaque  contre nos droits : la réforme du Code du Travail !

 

Le rapport « Combrexelle » qui va servir de base à la loi, prévoit d’inverser la hiérarchie des normes, faisant primer l’accord local sur le Code du Travail, celui-ci devenant un simple socle minimal

Cela veut dire que demain, dans une entreprise, on pourrait déréglementer les salaires, le temps de travail, au détriment des conventions collectives. Le contrat de travail ne protégerait plus le salarié !

Bien entendu, le MEDEF applaudit des deux mains, et en demande encore plus ! Sa proposition sur les retraites complémentaires aurait un impact sur l’âge de départ, et amputerait la pension des retraités d’environ 300 € par mois.

Ce sont des dizaines et des dizaines d’années de luttes syndicales qui seraient effacées si cette contre-réforme voit le jour.

 

 

Organisons la riposte interprofessionnelle pour nos revendications !

PAS TOUCHE AU CODE DU TRAVAIL NI AU STATUT DES FONCTIONNAIRES, 

 

LES ORGANISATIONS SYNDICALES CGT, FO, SOLIDAIRES, FSU EXIGENT LE RETRAIT DU PACTE DE RESPONSABILITE, DES LOIS MACRON et REBSAMEN ET DE LA REFORME TERRITORIALE

 

Ce n’est pas le patronat qu’il faut aider, ce sont les revendications urgentes des salariés des retraités et des demandeurs d'emplois qu’il faut satisfaire !

 

Augmenter les salaires, les retraites et les minima sociaux, c’est bon pour l’économie (augmentation de la consommation) et bon pour la Sécurité Sociale ( 1 euro de plus de l’heure dans le privé et 8 % d’augmentation du point d’indice dans le public, ce sont 15 milliards d’euros en plus pour la Sécu !)

 

 

 

MANIFESTATION à 10 H 30  DEVANT LA SOUS-PREFECTURE D'ALES 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

commentaires

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND