Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 08:42

DIMANCHE8.JPG

 

Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères, s’est déclaré favorable à une ouverture dominicale accrue des commerces le dimanche pour satisfaire les prétendues demandes des touristes en ce sens.


 

Cette déclaration surprend de la part d’un Ministre qui fait étalage de sa compétence économique : son propre ministère publie en ligne les chiffres du tourisme et ceux-ci sont sans équivoque : les dépenses des touristes étrangers dans le commerce de détail n’atteignent pas 10% de la dépense touristique totale, soit 0,2% du PIB (et non 7%, comme il l’a déclaré).

L’intérêt des touristes pour notre beau pays ne réside donc visiblement pas dans le seul fait que l’ensemble des commerces est ouvert le dimanche ! Rappelons, par ailleurs, que sept zones touristiques sont déjà ouvertes à Paris ce jour là. L’impact économique d’ouvertures supplémentaires ne pourrait donc être que minime.

 

Lier le sort de la balance commerciale de la France à ces ouvertures relève donc de la mystification. A moins qu’il ne faille y voir les résultats du lobbying intensif des Galeries Lafayette (dont le patron était reçu hier par le ministre) et du Printemps. Ces deux enseignes se sont en effet vu refuser le classement en zone touristique du Boulevard Haussmann à Paris, décision très motivée (notamment par le refus des riverains), prise en 2010 par l’équipe municipale de Bertrand Delanoë.

 

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR LIRE L'ARTICLE

DIM

Manifestation vers 1900 pour le repos hebdomadaire qui sera accordé le 13 juillet 1906. Une loi précédente avait été abolie en 1880 sous prétexte qu’elle avait été promue durant la Restauration. Jusqu'en 1906 donc, il revenait au patron de décider du jour de congé de ses employés.

LOI DE 1906 SUR TRAVAIL DU DIMANCHE

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

dima.JPG 

 

 

achetez

 

dim

 

DIMANCHE3.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

commentaires

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND