Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 14:59

conscons

Le Conseil Constitutionnel composé des Anciens Présidents de la République et de plusieurs Membres de Droit nommés par eux vient d’infliger un camouflet au gouvernement en retoquant l’Article 1 de la Loi de financement de la Sécurité sociale voté le 23 juillet dernier qui prévoyait la baisse des cotisations sociales salariales, mais il a validé dans le même temps l'exonération de Cotisations Patronales (Cotisation de 5 % destinée à financer les Allocations Familiales)

 

concons2

 

Résultat le Patronat bénéficiera bien d'un cadeau de 35 Milliards d'euros (sans contrepartie sur l'emploi) financé par l'augmentation de la TVA payée par tous, et les Salariés ne verront pas leurs salaires  « augmenter artificiellement»..

 

gattaz4

Car la baisse des cotisations salariées proposée (512 € par an) ne peut être assimilée à une augmentation de salaire mais à une diminution de celui-ci puisque c'est une diminution du salaire différé. En fait ce n’est qu’une « augmentation du revenu immédiat » qui ne joue pas sur le long terme.

En effet, les cotisations sociales sont du salaire socialisé, mutualisé, qui permet de pallier au manque de revenu en cas d’aléa de la vie et d’assurer des ressources aux retraités le temps venu.

Il faut en finir avec cette  politique qui vise à un affaiblissement du salaire socialisé et met en danger la Sécurité sociale

 

 

Il est d’ailleurs très étonnant que la décision concernant les cotisations dites employeurs n’aient pas subi le même sort car on sait très bien que ces « cadeaux » offerts au Patronat n’auront pour seule conséquence que d’augmenter un peu plus les dividendes sans aucun effet sur l’Emploi.

Toutefois si le Gouvernement souhaite malgré tout augmenter réellement le pouvoir d'achat des salariés sans se faire "retoquer" par le Conseil Constitutionnel, quoi de plus efficace que d’augmenter les salaires pour donner du pouvoir d’achat aux salariés ?

 

exo

 

Donc le Gouvernement, s’il veut vraiment de la Croissance,  doit augmenter le SMIC pour le porter progressivement à 1700 euros comme le revendique la CGT. Il doit également impulser des négociations de branche et d’entreprise ayant pour objectif une amélioration de la situation salariale. Il doit aussi augmenter significativement la valeur du point d’indice des Fonctionnaires bloqué depuis 2010.  Il doit enfin revaloriser les minima sociaux et les pensions.

 

af2

 

Pour ce qui relève des employeurs, il faut mettre en place une double modulation des cotisations prenant en compte la part de la masse salariale dans la valeur ajoutée et la politique d’emploi et de salaire menée par les entreprises.

 

 

aust

 

Ces propositions permettraient à la fois d’aider les entreprises en difficulté, de donner du pouvoir d’achat aux salariés, de relancer la consommation et la croissance et de renforcer le financement de notre protection sociale.

 

 

CQFD…..T

 

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

af

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

commentaires

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND