Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 10:28

 

Charmes - Richard Ducros : la CFDT plutôt confiante

CFDT le 15 janvier 2011

Partagez : [x]

 

Suite à la dégradation financière de Richard Ducros dont fait partie l'unité de Charmes, les délégués CFDT se disent optimistes quant à la poursuite de l'activité carpinienne.

© Vosges Matin, Samedi le 15 Janvier 2011 / Vosges 
 
Guillaume Chatelat et Christian Renaud, les syndicalistes CFDT, se disent optimistes quant à l'évolution de la situation. 

L'annonce relayée en début de semaine par notre quotidien, et relative à d'importants changements au sein de l'administration et de la gestion de l'entreprise française Richard Ducros dont l'unité de production de Charmes fait partie, interroge de nombreuses personnes. A ce propos, les élus CFDT ont décidé de monter au créneau. Pour dire « toute leur confiance », et préciser que la situation, selon eux, bien que « compliquée, est loin d'être désespérée ». 

310 salariés

Il s'avère que cette société qui emploie, au total, 310 salariés, répartis sur quatre sites en France, est en perte de vitesse financière. Il est fait état d'un chiffre d'affaires 2010 d'environ 30 millions d'euros contre 50 les années précédentes avec une perte d'exploitation de 12 MEUR et un chiffre potentiel 2 011 de 20 MEUR. Une diminution des commandes, entre autres, explique cette dégradation. « Le groupe Fayat qui vient d'acquérir, le 24 décembre dernier, l'intégralité des actions de Richard Ducros, a décidé, le 12 janvier dernier, de procéder à la déclaration de cessation de paiement en vue d'obtenir un jugement de redressement judiciaire avec poursuite de l'activité », expliquent les syndicalistes.

L'entreprise crée par Richard Ducros à Alès, en 1 868 où elle a son siège social, gère quatre unités de production ; deux dans la ville d'origine, l'un spécialisé dans la tôlerie fine et l'informatique, l'autre dans la réalisation de ponts, de pylônes tubulaires pour EDF et remontées mécaniques, de châssis mécano-soudure pour travaux publics, coffres-forts et éléments de chaudronnerie. A Roquefort dans les Landes, y sont fabriqués des pylônes treillis pour EDF. Quant à l'unité de production de Charmes (88) créée en 1962, celle-ci est chargée de la construction de ponts et d'ouvrages. Trente-six personnels y travaillent, dont un directeur de site et une secrétaire.

« Notre usine a un carnet de commandes garni jusqu'au mois de juin, avec de bonnes perspectives pour 2 011 », avancent les deux élus syndicaux carpiniens, Christian Renaud, secrétaire du comité d'entreprise et Guillaume Chatelat, trésorier. Aussi, attendent-ils avec impatience « le plan social qui sera mis en oeuvre dans les jours prochains » ; ils pensent que celui-ci « ne devrait pas s'appliquer au site carpinien ».


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

commentaires

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND