Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 09:46

COMMUNIQUE DE L'UNION LOCALE DE COLMAR ET ENVIRONS

ET DU SYNDICAT CGT TRANSGOURMET

 

SUR LA DECISION DU TRIBUNAL DES PRUD'HOMMES

 

DE COLMAR CONCERNANT

 

LA SITUATION DE YUCEL BASARSLAN

 

OLIVIER BIREAUD LUI AUSSI LICENCIE PAR LA FEDERATION CGT COMMERCE & SERVICES

EST QUANT A LUI EN ATTENTE DE LA DECISION DES PRUD'HOMMES .....

YUCEL1.JPG

YUCEL2.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 21:06

good3JPG.JPG

Communiqué officiel et définitif de la CGT GOODYEAR
Par CGT le jeudi 23 janvier 2014, 15:45

 

 

Hier, la situation que nous avons du vivre ne nous a pas permis de faire un communiqué suffisamment précis et qui a donc permis à certains journalistes d’en faire une interprétation loin de la réalité. Par ce communiqué officiel, nous tenons à indiquer les mesures obtenues dans l’accord de fin de conflit : Il faut d’abord rappeler que le PSE validé par les syndicats cgc et sud de l’établissement d’Amiens nord était inférieur de 40 % à ce que nous avons réussi à arracher dans l’accord de fin de conflit.

A titre d’exemple, un salarié qui avait une ancienneté d’un an partait dans le cadre du PSE avec 560 euros de prime conventionnelle, aujourd’hui dans le cadre de l’accord que nous avons signé hier ce même salarié part avec une indemnité de plus de 21 000 euros, ce qui fait une augmentation de plus de 400 %. Pour les salariés qui ont 10 ans d’ancienneté, la prime a été multipliée par 3, passant de 20 000 à 60 000 euros.

Pour être très précis s’agissant des indemnités qui seront versées aux salariés, nous avons opérés un rééquilibrage pour gommer des inégalités profondes entre des sommes allant de 560 euros à plus de 160 000 euros pour les plus hauts salaires.

Ce rééquilibrage s’est fait en 2 parties : Tout d’abord par un apport supplémentaire de plusieurs dizaines de millions obtenu au groupe GOODYEAR et ensuite par un plafond d’indemnités ne dépassant pas 100 000 euros en jouant sur les vases communiquant pour permettre au final de gommer des écarts anormaux et injustifiés.

 

A cela il faut ajouter une augmentation de 50 % pour tous les salariés du congés de reclassement, celui-ci passant de 12 à 18 mois pour tous les salarié ayant moins de 45 ans pour aller, pour les salariés de 55 ans et plus, à 24 mois avec une tranche intermédiaire pour les plus de 45 ans à 21 mois.

 

EMILIANO ZAPATA qui fUt l’un des principaux acteurs de la Révolution mexicaine de 1910 contre le président Porfirio Díaz disait:

" Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux"

 

Les GoodYear par leur lutte exemplaire de 7 ans nous ont montré l'exemple,

ils ont refusé de céder face à ce patron TITAN...nesque

 

Merci à Eux....Ils SONT DEBOUT.....

good1.JPG

good2JPG.JPG

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

GOOD5

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 18:59

François Hollande l’a annoncé la semaine dernière : à partir de 2017, les entreprises ne payeront plus de cotisations familiales. Ce qui représente pour elles, affirmait le président lors de sa conférence de presse, 30 milliards de charges. Faux, rétorque Jean-Louis Deroussen, président de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf).

 

Les cotisations familiales représentent 35 milliards d’euros, dont 5 milliards proviennent de l’Etat en tant qu’employeur et des entreprises publiques (SNCF, EDF…) et les Collectivités Territoriales. Le reste est donc censé être financé par les entreprises privées, mais c’est faux : elles ne paient pas 30 milliards de cotisations familiales, seulement 10 milliards.

 

 Tout simplement parce que les Employeurs paient ces cotisations sur les salaires versés aux employés. Or, ils n’en paient pas pour les salaires au Smic et seulement en partie pour ceux qui représentent jusqu’à 1,6 fois le Smic..... (Exonération dite "fillon")


exo.JPG


af2.JPG

 


Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 13:34

NOUS VENONS DE PRENDRE CONNAISSANCE DE L’ORDONNANCE DE LA CHAMBRE CrIMINELLE DE LA COUR DE CASSATION EN DATE DU 20 DECEMBRE DERNIER NOUS INFORMANT QUE MONSIEUR MAX ROUSTAN SE Désistait du pourvoi qu’il avait dans un premier temps formule auprès de cette juridiction.

le jugement concernait la decision de la cour d’appel de nîmes qui l’avait condamné le 18 octobre dernier à 500 €uros d’amende pour injures publiques envers notre organisation syndicale ET CELA DANS LE CON......TEXTE DU CON....FLIT DES RETRAITES DE 2010.

nous nous felicitons de cette décision et nous esperons qu’à l’avenir monsieur roustan sera plus respectueux de notre organisation syndicale comme nous le sommes à son égard.

de l’audace donc mais raisonnéE, voilà donc le nouveau slogan de monsieur roustan….

 

 

le bureau de l’union locale cgt d’ales

CON1.jpg

CON2.jpg

CON3.jpg

ARTICLE "OJECTIF GARD"

CLIQUEZ CI-DESSOUS

CON4.jpg

 

roustan 0001 NEW

 

roust1

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 07:44

 

jh.JPG

Les Amis du Monde Diplomatique organisent, avec  le soutien de la CGT, de la FSU et de l'union locale Solidaires, la projection, suivie d'un débat, du film de Gilles Perret "Les jours heureux".

 

Cette projection aura lieu le

mercredi 22 janvier 2014 à 19 heures 30

au cinéma " Les arcades" à Alès.

Le prix d'entrée sera de 5 Euros.



    Entre mai 1943 et mars 1944, sur le territoire français encore occupé, seize hommes appartenant à tous les partis politiques, tous les syndicats et tous les mouvements de résistance vont changer durablement le visage de la France. Ilssvont rédiger le programme du Conseil National de la Résistance intitulé magnifiquement : « Les jours heureux ». Ce programme est encore au cœur du système social français puisqu’il a donné naissance à la sécurité sociale, aux retraites par répartition, aux comités d’entreprises, etc.

    Ce film de témoignages et de commentaires sur les changements apportés au système social, basé sur la mémoire des membres survivants du CNR et des interventions d'économistes et hommes politiques contemporains, balance entre la gravité de la description des atrocités commises pendant la guerre dans tous les camps, l'utopie qui a permis aux membres du CNR de définir un but sur lequel se raccrocher au cours de leurs combats et l'ironie, parfois amère, face au constat d'attaque, par la classe politique néo-libérale, de ce projet d'avenir pour la Francequi leur a permis de donner un sens commun à leur lutte contre l'armée occupante. Notamment, Raymond Aubrac précise avec amertume que le programme du CNR a commencé à être démantelé « au début des années 80 » (sous-entendu sous un gouvernement de gauche), puis n'hésite pas à traiter, avec beaucoup d'humour, Denis Kessler de « meilleur allié de la gauche » pour avoir osé déclarer sa volonté de « défaire méthodiquement le programme du CNR ».

     Interviennent notamment dans le film: Raymond Aubrac, résistant ; Robert Chambeiron, secrétaire du CNR; Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin; Jean-Louis Crémieux-Brilhac, résistant; Stéphane Hessel et Léon Landini, , résistants; Laurent Dauzou et Nicolas Offenstadt, historiens. 

jh2.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 21:51

fleury3.JPG
LES TERRITORIAUX CGT DE FELURY-MEROGIS SONT CONFRONTES DEPUIS PLUSIEURS MOIS A UN ELU DE LA REPUBLIQUE QUI NE RESPECTE NI LE STATUT DE LA FONCTION PUBLIQUE, NI LES DROITS SYNDICAUX.

PLUSIEURS SANCTIONS DISCIPLINAIRES ONT ETE DISTRIBUEES SANS MOTIF LEGITIME, PLUSIEURS REFUS D'AUTORISATIONS SYNDICALES D'ABSENCE ONT EGALEMENT ETE OPPOSE AUX DEMANDES.

fleury2.JPG

CETTE ATTITUDE A POUSSE LE PERSONNEL AIDE EN CELA PAR L'UNION DEPARTEMENTALE ET L'UNION LOCALE A ORGANISER UN RASSEMBLEMENT ET UNE JOURNEE DE GREVE ETAIT DONC DECIDE HIER DANS CETTE COLLECTIVITE. LE MAIRE, NI AUCUN AUTRE ELU LOCAL N'A RECU LA DELEGATION QUI EN AVAIT FAIT LA DEMANDE. PIRE CET ELU ESSAYE DE MONTER LE PERSONNEL TERRITORIAL ENTRE EUX. IL DIFFUSE SUR FACEBOOK DE FAUSSE AFFIRMATION POUR DESTABILISER LE PERSONNEL EN LUTTE

FLEURY4.JPG

 

IL EST DONC PROPOSE DE SIGNER ET D'ENVOYER LE MODELE DE MOTION DE SOUTIEN DIFFUSE SUR LE SITE DE LA FEDERATION CGT DES SERVICES PUBLICS A LAQUELLE VOUS POUVEZ ACCEDER EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS...

FDSP.JPG 

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 21:40


L'Union Locale CGT d'Alès fait le vide autour d'elle.

Après le départ de la Commissaire PALPACUER qui avait déposé la fameuse plainte du Jet d'oeuf qui avait "traumatisé" 9 gardes Mobiles et entrainé la grave condamnation d'un Syndicaliste,

Après le départ du Préfet du Gard qui avait "fustigé" l'Union Locale dans le conflit Call-Expert disant qu'il préférait de loin l'attitude de l'Union Départementale....avant d'abonder dans sons sens, suite à l'incarcération et la mise en examen de ce PAtron pour abus de biens sociaux, en demandant que celui-ci reverse (un peu tard) les Subventions Publiques (511 000 €) qu'il avait perçues car il n'avait pas respecté ses engagements de création de CDI

prefet

 pref.JPG

Voilà que c'est au tour du Sous-Préfet qui lui aussi y était allé de sa petite "critique" des méthodes de l'Union Locale

ml2610

 

 

Décidément l'Union Locale CGT va se retrouver bien seule maintenant...

MARX

 

 

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 10:19

Le chœur patronal, maintenant BIEN AIDé par le gouvernement et accompagné de certaines organisations syndicales, nous explique que le financement de la protection social pénalise l'emploi en augmentant le coût du travail.

 

Pourtant, le travail n'est pas plus cher en france qu'ailleurs, il l'est moins qu'en Allemagne, par exemple.

 

La CFDT explique que cette protection sociale devrait être financée par le capital. Certes, mettre le capital à contribution, le forcer à restituer un peu de ce qu'il a spolié ne serait pas une mauvaise chose.

 

Mais les cotisations sociales, c'est du salaire, différé, mais du salaire quand même.


Les supprimer, c'est voler les salariés pour faire un cadeau ....« capital » aux patronat, qui n'a jamais été si bien nourri !!!

 de plus cela ne créera aucun emploi;

 

aucun cadeau au patronat ne l'a jamais fait !

CHARGES-copie-1.JPG
Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 10:05

ils vont nous le refaire encore combien de fois le coup du Travail avant qu'on torde le Cou au Capital ?

 

pour favoriser la croissance, il faut favoriser l'emploi, les salaires, la protection sociale et non pas les actionnaires

achetez.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
18 janvier 2014 6 18 /01 /janvier /2014 10:10

Une nouvelle chaîne d'informations syndicales animée par la Fédération CGT Cheminots vient d'être créée.

On peut y accéder en cliquant sur l'image ci-dessous

 

tvcheminots.JPG

 

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND