Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 22:03
Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 16:05

CE1.JPG

CEUD2.JPG

CEUD3

CEUD4.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 14:36

cout travail

 

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 23:44

14novembre.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 10:10

SHELBOX.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 09:02

CLIQUEZ SUR L'IMAGE CI-DESSOUS POUR ACCEDER à LA REVUE DE PRESSE

 

 

YUCEL.JPG

 

CLIQUEZlink

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 08:42

Les salariés qui ne veulent pas être des pigeons se syndiquent à la CGT

En ce mois d'octobre, les médias sont remplis du mot "pigeon".

La semaine dernière c'étaient les patrons pigeons qui veulent être plus riches en exploitant plus leurs salariés. Aujoud'hui se sont les médecins pigeons qui prétendent avoir de plus en plus de problèmes à boucler leurs fins de mois, et qui veulent une revalorisation de leurs honoraires.

La vérité c'est que tous ces gens prennent les salariés et les retraités pour des pigeons.

Ils veulent tous "jouir plus", au détriment de la majorité qui serait contrainte de payer plus.

Salariés, sachez que tous ces gens sont syndiqués !

Au Medef, ou dans les syndicats de médecins.

Pire, lorsque vous êtes salariés, ils payent leur cotisation au Medef sur les richesses créées par votre travail => Voilà une véritable "charge patronale" qui est proportionnelle à la masse salariale, et dont personne ne parle !

Tous prennent pour des pigeons tous ceux qui ne sont pas syndiqués, c'est à dire principalement la majorité des salariés.

Si vous ne voulez pas être pris pour des pigeons,

 syndiquez-vous à la CGT !

 

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 10:03

francis.JPGIntervention au rassemblement des retraités dans le cadre du 11/10/2012 (ALES)

Bonjour à tous (nous sommes nombreux et nombreuses à ce rassemblement et c’est de bonne augure).
Depuis le printemps, le Pays a un nouveau Président socialiste et une nouvelle assemblée nationale, majoritairement à gauche.
Rien ne devrait s’opposer au changement dès maintenant et à la satisfaction des  justes revendications des salariés, des retraités, de la jeunesse. Nous sommes  en droit d’attendre une autre politique.
Le slogan « le changement, c’est maintenant » du candidat Hollande pouvait le donner à penser.
Pourtant, force est de constater qu’après + de 100 jours, les signes forts se font attendre.
La Conférence Nationale des 9 et 10 Juillet était de bonne augure, tout du moins quant à la méthode de concertation employée. Quoi de plus naturel de donner la parole et de prendre l’avis de toutes les Organisation Syndicales ?
Pourtant, les problèmes des retraités (Pouvoir d’achat, accès aux soins, financement de la perte d’autonomie) ont été les grands absents de cette Conférence. Cette non-prise en compte n’augure rien de bon.
Peu de temps après, en effet, la Cour des Comptes pontifie sur le pouvoir d’achat des retraités. Il parait que nous gagnerions tous plus que les actifs et donc elle préconise de nous mettre à contribution dans un souci d’équité !
En France, le montant moyen des pensions est de 1552 € pour un Homme et 899 € pour une Femme. 940 000 pensionnés sont au minimum vieillesse. 1 million sont sous le seuil de pauvreté.
Dans ce bassin alésien, où les retraités et veuves sont très nombreux, nous connaissons plutôt des retraités et des veuves au minimum de pension et en dessous que des retraités candidats  à l’exil fiscal. Ce ne sont pas les veuves de mineurs, pour ne prendre qu’elles, ou les femmes qui ont entrecoupé leur carrière professionnelle pour se consacrer à leur famille qui me contrediront.
 Et la Cour des Comptes voudrait aggraver ces situations ?
Est-ce que ce sont les retraités qui gagnent trop ou les actifs qui ne gagnent pas assez pour vivre dignement ?
Pour sortir de la crise, c’est, au contraire, sous l’angle de la relance de l’emploi et du Pouvoir d’Achat des actifs et des retraités qu’il faudrait prendre la question de la relance économique. A ce titre, nos revendications et nos actions s’articulent avec celles des actifs d’où la présence de nombreux retraités à la manifestation interrégionale à Marseille pour la relance de l’industrie.
Il va falloir être très attentifs à ce que va faire le Gouvernement Hollande car non seulement il ne rompt pas avec les recettes qui visent à faire payer toujours les mêmes mais le traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’Union européenne (TSCG ou le tristement célèbre traité Sarkozy-Merkel) dont pas une ligne n’a été changée malgré les promesses vient d’être voté à l’Assemblée Nationale (avec l’approbation des 2 députés PS élus sur le bassin alésien) malgré les voix qui se sont élevées contre.
La CGT a dénoncé le carcan budgétaire dans lequel nous enfermera ce traité. La réduction des déficits publics veut dire moins de moyens pour les services publics, les hôpitaux, les communes donc une aggravation du niveau de vie et de la qualité de vie des retraités, en particulier dans les campagnes.
La CGT s’est positionnée clairement contre ce traité. Il va donc falloir continuer les explications et les actions.
Que préconise la Cour des Comptes :
Des  suppressions de toutes sortes : de l’abattement de 10% sur le revenu, de la majoration pour avoir élevé 3 enfants, « à terme » des ristournes sur les taxe foncière et d’habitation, des exonérations de cotisations pour les retraités employeurs d’aide à domicile, ou de vie….Mais également l’augmentation de la CSG pour atteindre le niveau des actifs et la soumission des pensions aux cotisations maladie.
Ce rapport est extrêmement dangereux car il veut diviser et faire croire que tout ceci servirait à financer la prise en charge de la perte d’autonomie. C’est un mensonge.
Aujourd’hui, 11 Octobre, à l’appel d’une majorité d’organisations syndicales de retraités dont la CGT, les retraités et les veuves sont dans la rue à Paris et dans de très nombreuses villes de France. Dans notre département, ce sont la CGT, la CFDT, l’UNSA et la FGR de la Fonction publique qui appelle à manifester. Pour exprimer leur colère de se voir ignorer et leur mécontentement des mesures qui se pointent à l’horizon.
Pour dire au Gouvernement, entendez nous et prenez en compte nos revendications. Elles concernant 3 axes : le PA, le financement de la perte d’autonomie, l’accès aux soins.
Concernant le Pouvoir d’Achat, nous refusons la moindre amputation de nos pensions et exigeons 2 mesures fortes et immédiates : l’augmentation de 300 € pour toutes les pensions et plus aucune pension en dessous de 1700 €.
Concernant l’accès aux soins: le projet de financement de la Sécurité sociale pour 2013 s’inscrit dans la stratégie gouvernementale visant à limiter les déficits publics et sociaux à 3 % du PIB dès 2013, dans la perspective d’un équilibre budgétaire à l’horizon 2017.
C’est la fameuse « règle d’or » prévue par le TSCG dans l’Union européenne, traité à laquelle la CGT est opposée ainsi que la Confédération européenne des syndicats.
Nous revendiquons l’abrogation de la loi Bachelot qui a livré la santé aux appétits financiers et l’hôpital public à ceux du secteur privé. Il faut mettre un terme aux dépassements d’honoraire, aux déserts médicaux, à la restriction de l’accès aux soins et au progrès médicaux.
La Sécu souffre d’un manque de financement et non de trop de dépenses.
Nous revendiquons un autre financement de la protection sociale
ainsi que le retour à des élections pour désigner les représentants des assurés sociaux.
Concernant  le financement de la perte d’autonomie : que prévoit ce projet ? La création d’une contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) qui sera supportée par les retraités imposables. Il faut se souvenir que le gel du barème sur l’impôt en 2012 et celui pour 2013 ainsi que la suppression progressive de la ½ part pour les veuves ayant élevé au moins 1 enfant a augmenté considérablement le nombre de retraités imposables. Le pouvoir d’achat des retraités subit et subira une véritable baisse du fait de cette mesure qui équivaut à une augmentation de la CSG pour les retraités concernés.
La mise en place de la CASA sera graduelle : son taux sera de 0,15% en 2013 puis de 0,3 % en 2014. Elle viendra s’ajouter au  0,3% de la contribution de solidarité pour l'autonomie (CSA) versée par les actifs au travers de la journée de solidarité. Si cette contribution est de 0,15 % en 2013 et 0,30 % en 2014, de combien sera-t-elle dans les prochaines années ?
Le produit de la CASA sera affecté à la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) en vue de la réforme sur la dépendance.
Le rendement de la mesure sera de 350 millions d'euros en 2013 et de 700 millions d'euros en 2014 et pèsera exclusivement sur les retraités et les actifs.
Pour la CGT, cela revient à dire clairement que la Loi sur la réforme de la dépendance sera financée par l’impôt et non par les cotisations sociales.
Par conséquent, cela veut dire que cette Loi ne se fera pas dans le cadre de la Sécurité sociale que nous connaissons actuellement. Nous sommes hostiles à cette nouvelle taxe qui va baisser le pouvoir d'achat et ouvre la porte à un financement de la dépendance par l'impôt.
A l’opposé de cette conception, nous revendiquons un service public et un financement solidaire de la perte d’autonomie dans le cadre de la sécurité sociale.
Je suis désolée d’avoir eu à égrener ces mauvaises nouvelles mais je pense qu’il est nécessaire de bien connaître les attaques et d’où elles viennent pour pouvoir mieux se défendre.
Non, nous ne sommes pas des nantis et nous refusons de faire les frais de la politique d’austérité. Nous serons amenés à manifester encore et encore jusqu’à ce que nous fassions reculer le gouvernement Hollande. Les dates ne sont pas encore fixées mais après le 9/10, le 11/10 et les dates prévues par certaines Union Fédérale des Retraités, parions sans crainte que nous serons bientôt dans la rue.

Je vous remercie.


Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 17:10

letcomi1.jpg

letcomi2.jpg

letcomi3.jpgletcomi4.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 17:07

letfrancis1.jpg

letfrancis2.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND