Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 08:11

img219-copie-1

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 15:07

Cher (e) camarade,

 

tu es invité(e) à participer à l’assemblée générale des syndiqués qui aura lieu le :

 

 mercredi 29 juin à 17h30

 à la bourse du travail 

 

Ordre du jour :

Ø   Préparation de la journée d’action lors de la venue de Xavier Bertrand (ministre de la santé et du travail) lors de l’inauguration de l’hôpital

 

Ø   Discussion sur le congrès fédéral commerce et services qui vient de se dérouler à poitiers

 

Ø   Questions diverses

 

 

 

Présence de toutes et tous souhaitée.

 

Fraternellement

Le Secrétaire de l’Union Locale

Fabrice DURAND

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 15:16

img259.jpg

img260.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 16:12

DANS LE CADRE D'UN COMPLEMENT D'ENQUETE SUITE à LA PLAINTE DEPOSEE PAR FABRICE DURAND APRES             L'AGRESSION DE LA BAC,              MARYLINE AUZILHON QUI AVAIT FILME LA SCENE EST CONVOQUEE AU COMMISSARIAT D'ALES
MERCREDI 22 JUIN à PARTIR DE9 HEURES 30


 

SOYONS UN NOUVELLE FOIS TRES NOMBREUX POUR L'ACCOMPAGNER
MERCREDI 22 JUIN à PARTIR DE 9 HEURES 30

DEVANT LE COMMISSARIAT D'ALES


Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 07:30

tractcommerce.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 07:44

Les Fédérations Régionales des Mineurs, Retraités, Veuves et Personnels des CARMI 

CGT- CFDT - FO - CFTC – CFE/CGC

Confédération des cadres de santé

l’heure est grave, le régime minier

 est menacé de liquidation

 

La mobilisation générale s’impose 

 TOUS DANS L’ACTION

 le 9 JUIN 2011

 

Faisant suite à la réunion avec L GALLET chargé par le ministre de présenter les orientations du gouvernement concernant le régime minier, l’intersyndicale de la CARMI du Sud-Est réunie le lundi 23 mai 2011, rejettent son contenu et condamnent fermement le mépris qu’elles témoignent vis-à-vis de la corporation, affiliés et personnels.

Les fédérations s’insurgent des manœuvres et tergiversations des ministres qui se sont succédés pour :

-        Réparer les injustices en matière de retraite comme s’y était engagé le candidat et Président SARKOZY et revaloriser les pensions de réversion,

-        Garantir la gratuité réelle et totale des soins, forfaits, franchises, déremboursements, dépassements compris,

-        Sécuriser et garantir les emplois des personnels et leurs droits conventionnels et statutaires.

Le plan BERTRAND se situe dans le prolongement du rapport BUR que tout le monde a condamné.

 En prenant le parti d’organiser ses propositions autour de celui-ci le gouvernement a choisi de liquider le régime spécial de sécurité sociale des mineurs.

Toutes les dispositions envisagées ne visent qu’à l’éclatement du régime pour qu’aucun retour en arrière ne soit possible.

Les Fédérations condamnent la démarche qui est engagée sans concertation réelle et sérieuse.

 

Le plan BERTRAND doit être retiré de suite !

Les Fédérations Nationales exigent d’être reçues par le ministre,

Ce que veulent les mineurs, les personnels, les veuves, c’est le maintien et l’amélioration du régime minier

         car il est le seul à construire une réponse adaptée à leurs besoins de santé, en termes de proximité et respectueuse de leurs situations, handicaps, pathologies.

 

Aux provocations  du gouvernement il faut répondre fermement par l’action, unie, déterminée, résolue et l’engager à tous les niveaux : local, régional, national, mettre la pression partout dans les organismes, délégations, arrêts de travail, rassemblements, manifestation, auprès des pouvoirs publics, des représentants et du gouvernement.

 

C’est pourquoi l’intersyndicale de la CARMI du Sud-Est appellel’ensemble de la corporation minière et la population du bassin minier  à une

forte mobilisation

le 9 juin 2011 à 14 h 30

sous-Préfecture d’Alès.

 

TOUS UNIS ET DANS L’ACTION, UN SEUL MOT D’ORDRE : RETRAIT DU PLAN BERTRAND NEGOCIATION DE NOS REVENDICATIONS !

Ensemble pour le régime minier, l’emploi, les retraites et pensions

Les fédérations de mineurs CGT – FO – CFDT – CFTC – CFE/CGC. et la Confédération des cadres de santé

 

 

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 07:26

 INTERSYNDICALE DES PERSONNELS DE LA CARMI DU SUD-EST

 

C.G.T- C.F.D.T- FO - CFE.CGC- C.F.T.C - Confédération des Cadres de santé, Confédération des Cadres Supérieurs

                                                                                                                                                                    

 

L’éTAT ANNONCE LA LIQUIDATION DéFINITIVE DU RéGIME MINIER !

 

Sur tous les bassins miniers, le Régime Minier  compte à ce jour  pas moins de 137 Centres de Santé Polyvalents, 26 Centres de Santé Dentaires, 41 Centres d’Optique, 15 services de soins infirmiers à domicile, des laboratoires d’analyses médicales, des services ambulances, des pharmacies,  1 hôpital et  

17 établissements divers (gériatrie, soins de suite, résidence temporaire,…),…

Globalement le régime gère environ 320 œuvres.

Les effectifs sont d’environ 6587 salariés, dont 708 Cadres de Santé, 99 Cadres Supérieurs, 1341 Techniciens Administratifs et  de Santé, 1354 Employés administratifs, 1619 Ouvriers et 1466 aides à domicile.

 

Le régime, en dehors de soigner ses propres Affiliés, accueille aujourd’hui des patients de tout régime. Son implantation, sur les territoires est devenue incontournable. Il répond à un véritable besoin de la population et participe à la politique de santé publique.

Le régime minier constitue le seul réseau de soins  qui existe sur tout le territoire national.

 

Il est primordial de conserver  le système de soins du Régime mais aussi son offre de soins car le Régime Minier  porte les valeurs :

- D’une notion égalitaire sur l’accès aux soins

- D’une notion de globalité de la prise en charge du patient

- D’une notion de qualité de la prise en charge qui prime sur la rentabilité comme dans une grande  majorité des associations existant sur le territoire

- D’une notion de spécificité (personnes âgées, prévention ...)

- D’une notion de couverture de zones géographiques bien précises parfois désertées par le « médical » dans certaines d’entre elles, s’il n’y avait pas le Régime Minier, il n’y aurait rien....

 

Le Régime Minier a mis  son savoir-faire principalement au service  des personnes âgées, sa large palette de personnels médicaux et para médicaux qui peuvent intervenir en réseaux autour du patient avec une prise en charge globale, ses structures implantées dans des régions minières où les populations âgées sont concentrées.

Il a réalisé l’ouverture de ses œuvres en les mettant à la disposition de l’ensemble des populations à l’exception de ses pharmacies.

 

Les  centres de santé polyvalents du Régime mettent en œuvres des actions de santé publique. Ces dernières permettent de réaliser avec les structures du Régime ce que le régime général n’a jamais pu parvenir à mettre en œuvre car il ne dispose ni de la culture, ni des moyens humains nécessaires.

Les structures de santé du Régime sont positionnées sur les territoires de santé et sont de véritables outils de santé publique.

Le régime minier en matière d’offre de soins sur le département du Gard c’est :   

 

Des Centres de santé

Des services de soins à domicile

Des  Pharmacies

Des Services de prévention

Des établissements hospitaliers

 

 

       

 

Quel impact de la disparition du régime minier sur le bassin minier :

 

Au-delà de mise en péril de ses personnels :

C’est une frange importante de la population qui est touchée et pas uniquement  les affiliés mineurs  du fait de l’ouverture bilatérale  actée par le décret qui régit le Régime Minier. Depuis 2004, le Régime Minier est ouvert aux assurés d’autres Régimes de Sécurité sociale sur les Bassins Miniers de la Région. Dans les centres de santé, médecins, infirmières, services de soins à domicile, assistantes sociales, permettent de mettre en place autour du patient, une prise en charge globale.

 

Ce réseau de soins est un système unique qui n’existe que dans l’offre de santé du Régime Minier et qui en fait sa spécificité.

 

 Certains secteurs sont touchés par la désertification médico-sociale qui est fragilisée par le risque d’une approche comptable prenant le pas sur le service rendu à la personne dans le cadre des soins qui peuvent être délivrés. Son système de soins s’insère  parfaitement  dans les orientations de  la loi hôpital santé territoire en proposant une coordination médicale sur des secteurs sous médicalisés aujourd’hui remise en cause.

 

Le Régime Minier répond à un besoin d’utilité  publique en termes de soins.

  Son système de soins représente un ensemble de valeurs de solidarité et de prise en charge globale (médico-sociale) du patient  héritées  du régime minier.

 

Aujourd’hui le gouvernement veut supprimer le régime minier, mais demain à qui le tour ?

 

Au-delà de la disparition du  régime spécial historique des mineurs et de son offre de soins, c’est le système  de santé et de protection sociale  de demain qui est  posé dans sa globalité.

 

L’Etat veut transférer l’offre de santé du Régime dans les UGECAM (Union de Gestion des Etablissements des caisses d’assurance maladie). Les UGECAM ne gèrent que des établissements de soins de suite. Ils ne savent pas gérer des Centres de Santé, des pharmacies, des services de soins à domicile. La crainte est que le Régime Général les supprime.

Les propositions de reprise des personnels par le régime général sont peu crédibles quand on sait que des centres de paiements de la CPAM sont supprimés et que l’avenir des UGECAM semble compromis.

Les propositions d’ouverture bilatérale de nos pharmacies minières par le ministre de la santé provoquent déjà  un beau tollé chez les syndicats de pharmaciens libéraux.

Prendrait- on les personnels miniers pour des benêts à qui on fait gober n’importe quoi !

 

L’Intersyndicale de la CARMI du Sud-Est refuse de telles orientations inacceptables, qui consistent à brader un système de soins qui repose sur des valeurs conquises et défendus par les Mineurs.

 

 

C’est pourquoi les affiliés Mineurs et les personnels de la Carmi du sud-est  seront dans l’action le 9 juin 2011.

 

NON AU PLAN DE LIQUIDATION D’UN SYSTEME DE SANTE !

NON AU PLAN BERTRAND !

 

Nous appelons tous ceux qui défendent un système de soins plus humain à nous rejoindre le 9 juin devant la Sous Préfecture d’Alès à 14 heures 30

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 14:02

 Un pan entier de la santé du bassin alésien risque de disparaitre au 1er janvier 2013. Le rapport Bur sorti le 12 mai dernier pose un calendrier pour la disparition entière du régime minier. Aujourd'hui, c'est plus de 450 emplois de menacés dans les mois à venir.

Ce sont des milliers de malades soignés qui risquent de se trouver du jour au lendemain sans médecins, sans infirmières, ni aides soignantes. Des malades de tous horizons et pas seulement des mineurs ou anciens mineurs.

La CARMI du Sud Est comme les autres CARMI de France (ex Sécurité Sociale Minière) soigne des affiliés au régime spécifique des mines mais également des affiliés de la CPAM, des bénéficiaires de la CMU.

Aujourd'hui, le rapport BUR, et tout ce qu'il entraine dès le 1er juillet 2011, doit être complétement retiré. Tous les syndicats ont lancé un appel uni à la grève le 9 juin et demande à toute la population à se joindre à nous:

le 9 juin à partir de 14h30 devant la Sous Préfecture.

Soyons des milliers pour nous faire entendre.


SVP faites passer et venez nous soutenir!

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 09:08

img225.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 21:10

La décision du Tribunal de Grande Instance d'ALES vient d'être connue.

 Celle-ci est entièrement favorable à la société Richard DUCROS.
 Fayat est condamné à verser 12M€ pour abonder au PSE .
c'est positif espérons que cela sera suivi d'effet.


 Alès parvis du TGI le 19/05/2011
 
 Chers Camarades, chers Amis,
 
 
 
 Avant-hier nous avons rencontré M Clément Fayat, à Bordeaux dans les bureaux de son centre financier.
 
 Pour la première fois depuis le début de notre lutte ce milliardaire à daigné nous parler et il nous  a expliqué tranquillement qu'il ne possédait rien qu'il gagnait à peu prés comme certains d'entre nous ...
 
 Il reste sur ces positions et prétend s'acquitter de ses responsabilités avec d'hypothétiques offres de reclassements à l'étranger ou à l'autre bout de la France.
 
 Pour les seuls services de M Fayat le gouvernement et l'état ont déployé un dispositif démesuré des  forces de l'ordre, pendant des heures les agents de police n'ont cessé les provocations allant jusqu'a piétiner devant nous les banderoles représentant notre lutte pour le social.
 
 Empêchant même certains militants de s'asseoir sur un trottoir, quelques coups de matraques seront  même distribués simplement pour nous faire reculer devant la voiture de M Fayat qui quittait les  lieux en fin d'après midi.
 
 A l'aller comme au retour les forces de l'ordre nous escorterons sur un parcours obligatoire sur  plusieurs kilomètres.
 
  
Ainsi c'est clair, ce gouvernement a choisi, encore une fois, il traite l'escroc comme un prince et  frappe sur de simples salariés qui revendiquent leurs droits.
 
 
 
La journée d'hier nous a permis ensemble de célébrer la fraternité dans la lutte, réunis autour d'un  repas à l'initiative de nos Camarades des Landes.
 
CGT, CFDT ou salariés nous sommes bien unis dans la lutte et toujours debout.

 
Oui
FAYAT DOIT PAYER puisqu'il s'est offert notre boite il va passer à la caisse.
 
 
Le Gouvernement complice et associé de Fayat doit aussi payer, un peu moins de 5 M€ ;
 
 C'est le prix pour permettre au plus anciens de profiter librement du reste de leur vie.
 
 
Formidable outil industriel, économique et pédagogique l'entreprise RICHARD DUCROS a été sacrifiée  sur l'hôtel de la finance et du capital.
 
 
 
Hier dans notre usine des Landes, l'odeur de l'acier chauffé par le soleil ajoutée au silence des machines à l'arrêt ont fait verser bien des larmes.
 
 Le cadavre est encore chaud et l'état avec le gouvernement aimerait bien nous enterrer avec.
 
  Il faudra bien plus que quelques coups de matraques pour faire plier notre volonté
.
 
 
Depuis des mois nous nous battons pour sauver nos emplois, aujourd'hui la justice doit faire payer  FAYAT, mais au-delà de l'escroc, du patron voyou, nous devons nous unir encore pour contraindre le  pouvoir en place à assumer les conséquences de cette politique capitaliste.
 
 
 
Les lettres de licenciement commencent à arriver, c'est cela que réserve la politique actuelle à  chacun d'entre nous, mais il n'est pas bon d'attendre 2012 pour prétendre changer la donne.
 
 Plus que jamais nous devons nous indigner, nous unir et militer pour une société plus juste.
 
Ils sont une poignée à nous exploiter nous sommes bien des millions de travailleurs et de citoyens c'est  à nous qu'appartient le changement, par l'engagement et dans la lutte.
 
 
Merci.
 
RICHARD VALMALLE

 

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND