Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 14:01

img164.jpg

img165.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 21:54

lgtsx_0001_NEW.jpg

lgtsx_0002_NEW.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 10:55

 
 

Le député PCF Pierre Gosnat a déposé une proposition de loi visant à interdire le fichage génétique des militants syndicaux qui ont eu des démêlés avec la justice, pour que ceux-ci ne soient pas "traités à l'égal des criminels et des terroristes".

"Avec le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg), les syndicalistes sont traités à l'égal de criminels et de terroristes", a dénoncé Pierre Gosnat mardi lors d'une conférence de presse. Se tenait à ses côtés un syndicaliste CGT, Philippe Galano (Autoroutes du Sud de la France) qui comparaîtra le 17 mars pour avoir refusé un prélèvement d'ADN.

Il encourt un an de prison et 15.000 euros d'amende.

M. Gosnat a dénoncé l'extension du Fnaeg, notamment par la loi de sécurité intérieure de 2003, "aux délits tels que les biens et les dégradations". Près de 1,2 million de profils étaient recensés dans le Fnaeg fin 2009, selon lui.

M. Galano, l?un des quatre salariés de la société des Autoroutes du Sud de la France (ASF) des Pyrénées-Orientales licenciés en 2003, avait été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour "séquestration" après avoir occupé les locaux de l'entreprise. "J'ai été convoqué trois fois de suite en 2010 par la gendarmerie pour le prélèvement d'ADN, que j'ai refusé", a-t-il raconté.

"On est dans la société de la peur. On essaie de faire peur à ceux qui sont militants et qui essaient de mettre en cause le gouvernement en place", a dénoncé Jean-Claude Vitran, membre du bureau de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), aussi présent à la conférence de presse.

Un autre syndicaliste, Xavier Mathieu, délégué CGT de l'usine Continental de Clairoix, doit comparaître le 3 mai à Compiègne pour un refus de prélèvement également.

Cette proposition de loi, signée par la vingtaine de députés communistes et apparentés, n'est pas inscrite pour l'instant dans une niche parlementaire réservée au groupe GDR (PCF, PG, Verts). "Elle pourra être réajustée", a aussi précisé M. Gosnat, évoquant aussi le cas des militants associatifs.


Localement sont convoqués au tribunal d'Alés

à 9h00 le 25 mars 2011

pour refus de prélévement ADN

cédric valEro & sébastien migliore

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 19:29

img162.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 14:57

 

Des CHSCT au 1er janvier 2012

dans la Fonction Publique Territoriale 

 

La détermination de la CGT et de l’ensemble des organisations syndicales aura été payante. En effet, lors du comité de suivi de l’accord « Santé, sécurité au travail dans la Fonction Publique », le secrétaire d’État G. TRON a annoncé la création des Comités d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail au 1er janvier 2012 dans la Fonction PubliqueTerritoriale comme déjà acté sur le versant État.

 

Ce nouveau droit acquis nous permet d’exiger dans le futur décret CHSCT les moyens nécessaires aux représentants CGT afin d’œuvrer efficacement dans la nouvelle instance. Il marque une nouvelle étape pour l’application dans la Fonction publique de l’intégralité des dispositions du Code du Travail en matière d’hygiène, de sécurité et de conditions de travail.

 

Le rôle et les missions des CHSCT seront applicables dès parution du décret 85/603 modifié (courant 2011) et l’ensemble du décret applicable dès le 1er janvier 2012.

 

Dès aujourd’hui, travaillons pour faire que le droit à la santé au travail soit effectif en exigeant :

·       l’évaluation des risques sur la collectivité (droit depuis 2001)

·       la rédaction du Document Unique d’Évaluation des risques et sa mise à jour annuellement, lors de tout changement modifiant les conditions de travail

·       une enquête immédiate lors de tout accident grave de service

·       un registre d’Hygiène et de Sécurité à disposition de tous les agents

·       la tenue d’un CHS dès lors que la moitié au moins des représentants du personnel le demande

·       la rédaction d’une fiche d’exposition aux risques cancérigènes, mutagènes, toxiques pour la reproduction (CMR). Cette fiche, rédigée par le médecin de prévention nous permettra d’établir le lien entre l’exposition et la maladie et facilitera la réparation du préjudice

·       une médecine de prévention aux services des agents de la Fonctionpublique territoriale afin de prévenir l’altération de la santé.


Et demain, exigeons dans tous les CHSCT


  ·  Le maintien du paritarisme et du vote des élus

·  Un CHSCT rattaché au centre de gestion dans les collectivités de moins de 50 agents

·  Des CHSCT locaux dès lors que les risques ou les effectifs le justifient

·  La formation des élus CGT dans les CHSCT et les comités techniques par la CGT 

·  Une médecine de prévention indépendante

·  Le respect du pouvoir d’enquête, de la demande d’expertise au sein du CHSCT

·  Un nombre de CHSCT suffisant pour œuvrer efficacement

·  Des moyens alloués aux représentants du personnel tant dans les CHSCT que dans les Commissions de Réformes

·  Des Commissions de Réformes qui émettent des avis dans les délais impartis et qui permettent aux agents de bénéficier d’une réparation du préjudice subi.

·  Un accès au logiciel Prorisk ou tout autre logiciel mis en place par la CNRACL aux membres des CHSCT

   

 

Malheureusement, la santé des Agents Territoriaux ne cesse de se détériorer. L’employeur public doit prendre les mesures nécessaires pour préserver la santé physique, psychique, mentale des personnes placées sous sa responsabilité. A défaut, sa responsabilité personnelle est engagée et il peut être poursuivi devant le tribunal correctionnel pour faute inexcusable dès lors qu’il avait ou aurait dû avoir conscience du danger auquel était exposé l’agent et qu’il n’a pas pris les mesures pour l’en préserver.

 

L’employeur a, en termes de santé et sécurité au travail, une obligation de résultat !

Notre santé au travail nous appartient. Le droit à la santé au travail est un enjeu de santé publique majeur pour aujourd’hui et pour demain.

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 11:08
Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès - dans Vidéo
commenter cet article
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 07:44

2011-02-17-MARSEILLAISE.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 17:09

img143.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 07:45

2011-02-09-midi-libre053.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 07:26

Chers camarades, chers amis.

Nous  tenons d’abord  à remercier tous les syndicats, toutes les formations politiques les associations, les personnalités, et bien sur, les Alésiens ou citoyens qui par leur dons, leur soutien ou simplement leur présence on réchauffé nos cœurs dans cette lutte JUSTE qui oppose des centaines de salariés face à la seule volonté de quelques actionnaires.

Nous associons pleinement à cette lutte nos camarades des Landes et nous accueillons chaleureusement, ceux qui sont parmi nous aujourd’hui.

Nous saluons aussi la présence et l'implication de la CFDT qui avec la CGT se positionne fortement sur l'avenir de la métallurgie et de l'industrie sur le Bassin Il est bon, au travers de nos sensibilités différentes de les savoir à nos côtés.

 Pendant + de 140 ans les femmes et les hommes des ETS RICHARD DUCROS chacun dans leurs fonctions et à leur niveau ont contribué à transformer la petite serrurerie de la rue Mandajors.

Ainsi NOTRE  ENTREPRISE est devenue, grâce  à notre savoir-faire et au fruit de notre travail, l’un des fleurons de l’industrie Française, présent sur 4 cœurs de métiers complémentaires et  indissociables.

Votre vie quotidienne  regorge  d’exemples dans les divers domaines ou nous excellons.

Quand vous prenez le train la machine à composter sort de nos ateliers.

Les énormes serveurs INFORMATIQUES d’IBM sont intégrés par nos soins dans nos armoires en tôle fine de haute précision.

Des milliers de coffres forts réalisés quotidiennement chez nous équipent les distributeurs de billets dans le monde entier.

 Les PYLONES  POUR  EDF mais aussi CEUX des stations de ski.

Les ponts autoroutiers ou de chemins de fer. Multitudes d’ouvrages d’art  MAJESTUEUX sont récompensés, primés.

Le PONT DE NERS en est un exemple  superbe comme ceux de PONT ST ESPRIT, St GILLES ou encore le pont tournant à Sète.

Le pont de SEVILLE, nombre de  stades grandioses mais aussi les structures  TUBULAIRES d'euro DYSNEY  témoignent de notre savoir faire et de notre compétitivité.

Les ponts de levage dans les ports AUTONOME comme à la Ciotat ou  au Havre.

 Les mini pelles YANMAR .Les chariots élévateurs TOYOTA .OU HITACHI sont équipés  d’éléments  mécano soudés dans nos ateliers.

Les plus grands constructeurs Automobiles utilisent des outillages sur leurs chaînes de fabrications qui sortent aujourd'hui de nos ateliers Alésiens.

La défense, le nucléaire font appel à  nos compétences.

 

 

Au lendemain de la vente des ETS RICHARD DUCROS   dans des conditions DES PLUS DOUTEUSES  au Groupe FAYAT 35 ° Fortune Française 1er Métallier de France on s’entend dire que nous sommes mauvais, improductifs, que l’on aurait perdu tous nos clients en 6 mois !!!Mensonges !!!!!!!

Pour 3M€ Fayat s’est emparé  de nos 3 unités de production d’Alès de nos ateliers de CHARMES dans les Vosges, de notre site de Roquefort dans les landes, de notre usine en Hongrie........est il prétend avoir été trompé, Mensonges !!!!!!!

Aujourd’hui  même les américains  et les japonais sont désolés de devoir chercher d’autres fournisseurs pour nous remplacer.

Il suffirait que M Fayat intervienne pour  que nos fidèles clients soient rassurés ainsi que nos fournisseurs et que nos Ateliers se remplissent à nouveau.

 Le groupe Fayat ne se portant  pas garant de nous, ne nous offre aucune perspective d’avenir.

Bien au contraire il nous  étrangle ....et nous propose  la suppression de 200 emplois pour commencer. C’est là le seul projet industriel qu’il ait formulé à ce jour.... avec bien sur, le désir de récupérer  nos qualifications pour s’emparer du marché SNCF qu’il convoite depuis de longues années.

Il est insupportable de voir un tel gâchis : 300 emplois directs sont dans la balance, il en découle + de 1000 emplois précieux pour notre bassin industriel.

A l’heure ou l’on prétend que l’emploi est la priorité des priorités, à l’heure où l’on prétend que l’Industrie est vitale pour notre pays, il appartiendrait donc à un seul homme milliardaire :

De décider du sort d’une ville ou d’une région ??

De décider du sort de dizaine d’élèves du CAP  jusqu’à l’ingénieur ??

De décider de l’impact direct sur les entreprises voisines et fournisseurs  avec qui nous travaillons ?

 Et de faire payer la note par les pouvoirs publics, par NOS caisses sociales !!

Ce que nous réclamons aujourd'hui avec force c'est que la puissance publique, le gouvernement, les ministères infléchissent les nouveaux actionnaires et l'administrateur judiciaire pour que notre entreprise dans son intégralité  reprenne son activité à 100%. Le pays à besoin d'entreprise comme RICHARD DUCROS.

Pour l’instant en termes d’action le Gouvernement par l’intermédiaire du Préfet du Gard nous à proposé HIER  une table ronde  on a  refusé l’entrée de nos élus du personnel  et de notre ORGANISATION Syndicale sous prétexte que 4 personnes de RICHARD DUCROS c’est largement suffisant.

Pourtant qui mieux que les élus du personnel et l’organisation syndicale de Richard Ducros peut parler de notre Entreprise et parler d’Industrie ??

RICHARD DUCROS comme le Groupe FAYAT s'est construit au travers de grands projets dépendant directement de la puissance publique.

Nous manifestons aujourd'hui parce que la politique -contrairement à ce que certains voudraient nous faire croire-LA POLITIQUE à bien un pouvoir et un rôle à jouer. Par une volonté réelle d'associer l'industrie aux autres sources de développement il appartient au gouvernement d'empêcher  une poignée d'actionnaires d'assécher une région et de la priver de son avenir industriel.

Plus que jamais la réalité nous apparaît claire et sans compromis, le syndicat CGT demeure bien l’outil, indispensable au côté des salariés, indispensable à la société même.

  Nous n’avons à rougir de rien, (même si cette couleur nous va bien) tout au long de cette vaste escroquerie entre les anciens et les nouveaux actionnaires nous n’avons cessé de  dénoncer les scandaleuses magouilles et argumentations  grotesquescherchant à nous faire douter de ce que nous sommes.

Réduisant des années de travail de technologie, dadaptation  à de simples « règle de trois » ou le salarié est toujours la variable d’ajustement.

La lutte des classes se durcit !!! Aujourd’hui on ne meurt pas seulement au travail, on meurt aussi du manque de travail.

Aussi  il nous  appartient d’être forts, unis et solidaires pour gagner.

Je veux vous le dire ici, il n’y a pas 2 CGT. Celle qui lutte à vos côtés est la même que celle que l’on convoque au tribunal d’Alès depuis des mois pour réprimer les militants opposés à la  réforme des retraites.

La lutte contre cette réforme injuste prend toute sa grandeuraujourd’hui, quand on voit comment certains sacrifient nos emplois pour le seul appétit des actionnaires.

Les salariés de Richard Ducros entendent bien lutter par tous les moyens pour continuer à vivre dignement du fruit de leur travail.

Les anciens Dirigeants de l’Entreprise disaient que nous étions une pépite d’Or pour le Groupe FAYAT.

Le 26 octobre dernier, M Clément Fayat en personne disait aux élus du personnel « ne vous inquiétez pas pour la charge de travail, le plus important c’est la volonté ».

La volonté nous l’avons elle demeure intacte, le travail FAYAT en a trop, il cherche des sous traitants !! Et nous devrions mourir en silence?

Nous lutterons jusqu'à la victoire jusqu'à ce que nos Ateliers recommencent à produire à plein régime. Ces hommes et ces femmes qui ont fait vivre cette entreprise on prouvé qu’ils savaient s’adapter et toujours rester performants, ils sont  prêts aujourd’hui à relever tous les défis.

Ne nous résignons pas, luttons jusqu'à la victoire parce que nous sommes des hommes et des femmes debout.

PAR LA LUTTE RICHARD DUCROS VIVRA  POUR L'EMPLOI, POUR LA VIE DE NOTRE BASSIN ALESIEN ET DES AUTRES SITES DE PRODUCTION. VIVE RICHARD DUCROS

VIVE L’INDUSTRIE

                                                           Merci

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND