Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de La CGT d'Alès
  • Le blog de La CGT d'Alès
  • : Blog Union Locale CGT Ales
  • Contact

TRACTS


  Rassemblement 4 Mai

Saint Martin de Valgalgues

 Cliquez ici--


tract4mai NEW


 


 



 

  Pétition Non au Travail du Dimanche

 

 


Rechercher

AGENDA

PERMANENCE JURIDIQUE,

SANS Rendez-Vous :
LES MERCREDIS

DE 9 H A 12H00

ET DE 14 H à 17 H


 


Texte Libre
















22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 20:52

RACISME, XENOPHOBIE

TOUS ENSEMBLE AU-ELA DE NOS APPARTENANCES POLITIQUES,  RELIGIEUSES, DE NOS ORIGINES SOCIALES OU ETHNIQUES

 

NON A L'INTOLERANCE,

NE SUPPORTONS PAS L'INSUPPORTABLE

 

TOUS ENSEMBLE, FAISONS BARRAGE,

REJETONS CES IDEES

 

MANIFESTATION SAMEDI 3O NOVEMBRE à ALES

 

RASSEMBLEMENT à 14 HEURES PLACE DE LA MAIRIE

 

racisme4.JPG

RACISME2

RACISME3

RACISME1.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 14:53

 

La réforme des retraites avait été adoptée à une courte majorité lors de son premier passage à l’Assemblée nationale. Le 5 novembre, le Sénat l’a rejetée à l’unanimité. Elle reviendra donc à l’Assemblée les 19 et 20 novembre.

 

Le rejet de la réforme est possible : il suffirait que ceux qui se sont abstenus en première lecture votent contre cette loi pour qu’elle soit rejetée faute de majorité. Bien sûr le gouvernement pourrait utiliser le 49-3 mais le caractère illégitime de cette contre-réforme en serait renforcé.

Ce serait un encouragement à continuer pour le droit à la retraite et la défense de tous les droits sociaux.

 

CLIQUEZ SUR LE L'IMAGE CI-DESSOUS

 

RETRAITE--2-.jpg

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 07:15

"Il y a plus de conscience politique dans la tête des mineurs de fond que dans celle d'un politicien"..

 


Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 11:15

Les Députés Verdier et Dumas suite à une interpellation concernant leur positionnement sur leur futur vote à l'Assemblée Nationalede la Réforme des Retraites qui a été rejetée par le Sénat persistent et signent

 

En effet par courrier ils viennent d'informer qu'ils voteront ce Projet car pour exu c'est un Projet JUSTE et EQUILIBRE....

Non, Messieurs les Députés cette Réforme n'est pas juste car elle  va contribuer (comme les Réformes Balladur puis Fillon) à augmenter le chômage, aggraver les conditions de vie et de santé des travailleurs, baisser le pouvoir d'achat des retraités et tout cela sans assurer la sauvegarde de notre système puisqu'elle refuse de toucher au coût du capital et à la politique d'austérité largement à l'origine des déficits des comptes sociaux  

VERDIER6.JPG

 

VERDIER5.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 18:11

Le Préfet du Gard qui avait lors du Conflit Call-Expert accusé l'Union Locale CGT d'Alès d'être (par ses actions) reqsponsable de la fermeture des entreprises du Bassin, s'était invité à l'inauguration d'une Stèle à la Mémoire des Mineurs à La Grand Combe

A cette occasion la Fédération Régionale des Mineurs et Retraités des Cévennes et l'Union Locale CGT d'Alès ont tenu à lui signifier que ses propos n'étaient pas les bienvenus dans la bouche d'un Représentant de l'Etat et qu'il serait temps qu'il se soucie d'avantage de l'utilisation des Subventions Publiques versées abondamment aux Entreprises et ce sans aucune contrepartie. Pour mémoire l'Entreprise Call-Expert qui vient de licencier 105 Salariés sur le Bassin Alésien a bénéficié de plus de 511 000 € dans le cadre du Fonds d'industrialisation du Baszsin Alésien (Reconversion Minière)

 

Alors NON M. le Préfet ce ne sont pas les Syndicalistes qui luttent au quotidien pour la défense de leurs emplois qui sont responsables de ces multiples fermetures

 

C'est donc dans la dignité mais le dos tourné que les Représentants Syndicaux ont écouté le discours du Préfet lors de cette inauguration

Article Objectif Gard

bouzige.JPG

 

stele_NEW.jpg

 

prefet_0002_NEW.jpg

prefet_NEW.jpg

francis 0006 NEW-1 (2)

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 21:48

Près de 1 500 Personnes ont défilé ce jour à Nîmes pour dire NON à cette Réforme "bâclée" desrythmes scolaires qui va entraîner un nouveau transfert vers les collectivités et de fait des inégalités de traitement en fonction des Territoires, en effet toutes les Villes n'ont pas les mêmes moyens. De plus cette Réforme est mise en place sans concertation avec les parties intéressées (Enseignants, Parents, Personnel) 

 

Article "Objectif Gard"

rythmes.JPG

 

Article Midi-Libre

 

rythmes2.JPG

 

FR3 Pays Gardois

FR3

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 14:36

img483.jpg

francis_0006_NEW-1--2-.jpg

img480.jpg

img481.jpg

 

prefet 0002 NEW

pref3

 

ARTICLE "OBJECTIF GARD" CLIQUEZ SUR L'IMAGE

MEMOIRE.JPG

 


Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 18:42


 

RACISME3.JPG

 

 

NON AU RACISME, A LA XENOPHOBIE

VIVE L'AMITIE, LA SOLIDARITE

ET LA PAIX ENTRE LES PEUPLES          

L’Union Locale CGT d’Alès s’élève contre toutes les attaques ouvertes perpétrées contre les travailleurs immigrés, les Roms, les minorités et dénonce le laxisme de la classe politique qui par son inaction, pour certains, l’incitation à la haine pour d’autres, labourent les terres du Front National, ce Parti d’Extrême Droite.

 

            Les faits les plus marquants de ces derniers jours, dans le bain du climat malsain, fascisant qui s’installe doucement mais surement dans notre Pays, sont par exemples résumés dans l’ignoble message sur Facebook du responsable de la Police Municipale d’Alès, insultant le Peuple Algérien, mais aussi tous les Démocrates, les Républicains. Ce sinistre individu, de par sa fonction, est assermenté auprès du Préfet, mais aussi auprès du Procureur de la République. Son acte est insupportable, il nous éclaire sur la façon dont ce Responsable de la Police Municipale peut effectuer ses contrôles… Il doit donc être sanctionné à la hauteur de son délit, c’est-à-dire privé du droit d’exercice. Son action est condamnable par la Loi, mais en même temps, elle discrédite la Fonction Publique et la République.

 

            Ensuite vint l’affaire Taubira, Madame la Ministre, Garde des Sceaux fut insultée, bafouée par une élue du Front National, un prêtre, et une enfant. Des hommes politiques comme Copé, le Président de l’UMP mêlent leurs voix, essayant de rallier à eux, ils en ont bien besoin, les suffrages extrêmes pour les futures élections.

 

            Côté gouvernement ou majorité, très peu de soutiens. Il est vrai que le Ministre Valls est plus préoccupé à stigmatiser, expulser les enfants roms et part se biais, soigner son image d’homme à poigne qui à l’instar de son prédécesseur Sarkozy, songe au prochain remaniement Ministériel et à la Présidentielle.

 

            Dernier évènement médiatique, les inscriptions à caractère raciste et fasciste sur les murs de la maison d’Abdllah Zekri, le Président de l’Observatoire contre l’islamophobie. Croix gammée, insultes, menaces…, malheureusement, ces actes, ces propos sont le quotidien des immigrés, des minorités sans que cela n’entraine de fortes réactions à la hauteur de ces dérives fascisantes. Bien au contraire, ils sont nombreux, à droite, tout comme à gauche à instrumentaliser les idées d’extrême droite à des fins politiciennes, électoralistes.

 

            En dénonçant l’immigré comme responsable de tous les maux dont souffre notre société. Tous les gouvernements successifs, le patronat, le clan le Pen, oubliant volontairement de critiquer les politiques ultralibérales imposées par le MEDEF, dévastent nos droits, nos libertés et notre sécurité. Cette politique est créatrice d’immenses richesses pour une infime minorité de grands patrons, laissant à l’opposé naitre une profonde précarité, un taux de chômage record et la disparition de nos services publics, seuls garants de l’égalité entre les hommes et les territoires.

 

Ces viles attaques portées par la plus sombre des réactions, ce glissement idéologique vers l’extrême droite qui stigmatise les immigrés, les minorités, sont un danger pour notre République. Celles et ceux qui s’abaissent à de tels comportements seront rendus responsables si d’aventure les fascistes prenaient le pouvoir.

 

            L’Union Locale CGT d’Alès appelle tous les Démocrates, les Républicains, les Salariés, les Retraités, les Privés d’Emploi, les Jeunes à dénoncer ces actes racistes. Et, par ce communiqué, elle exprime son entière solidarité à toutes celles et ceux qui sont victimes de quelque façon que se soit du fascisme, du racisme, de la xénophobie et de toutes autres formes de discriminations. Les élections municipales, européennes sont proches, nous interpelons aussi la classe politique afin que toutes dérives, tout propos antirépublicains soient bannis du débat et condamnés immédiatement.

 

                                                                                                      Le Bureau

                                                                                                      De l’Union Locale   CGT d’Alès

RACISME2.JPG

RACISME1.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 16:53

            roanne4.png

ROANNE

L'Union Locale CGT dAlès a participé ce Mardi 5 Novembre à Roanne (Loire), à un Rassemblement en vue de soutenir, cinq militants jugés pour avoir refusé un prélèvement ADN


Ce rassemblement national, qui a réuni plus de 20.000 militants, s'est fait en présence du secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, qui a assisté à l'audience au tribunal correctionnel.

Une peine d'un mois avec sursis a été requise à l'encontre des prévenus. Le tribunal rendra son jugement le 17 décembre.

Ils avaient été reconnus coupables, en novembre 2012 par la cour d'appel de Lyon, de "dégradations en réunion" pour avoir inscrit des tags sur la voie publique, notamment "casse-toi pov' con", en marge d'une manifestation contre la réforme des retraites en 2010 - deux ans après que Nicolas Sarkozy eut lancé cette même invective à un visiteur du Salon de l'agriculture qui refusait de lui serrer la main.

Dispensés de peine, les cinq militants avaient cependant été convoqués par la police et la gendarmerie pour être inscrits au fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg), ce qu'ils avaient refusé en mai.

Leurs avocats ont plaidé la relaxe, soulignant notamment le caractère disproportionné de la peine encourue pour leur refus du prélèvement ADN au regard des faits initiaux qui leur étaient reprochés et la "surenchère sécuritaire" à laquelle donne lieu aujourd'hui le Fnaeg.

"Pour la 4e fois, nos cinq camarades sont traduits devant la justice. Si ce n'est pas de l'acharnement judiciaire, comment appeler cela ?", a lancé Thierry Le Paon devant les militants. Venus en car et en train de 88 départements, ils s'étaient rassemblés depuis le milieu de la matinée sur une vaste esplanade, bordant un canal, en périphérie de la ville.

Dénonçant "une justice de classe, forte avec les faibles et faible avec les puissants", il s'en est pris avec force aux "multiples facettes de la répression dans l'entreprise" et à "la criminalisation de l'action syndicale".

"Le patronat et les pouvoirs publics voudraient par leurs actions en justice nous intimider, nous affaiblir", a-t-il dit, pointant notamment l'action du gouvernement qui, "en Bretagne, se montre bien indulgent devant les manoeuvres et les actions des patrons".

Il lui a particulièrement reproché d'avoir "refusé le vote d'une loi d'amnistie sociale", un "signe désastreux envoyé au monde du travail par la nouvelle majorité".

Cette proposition de loi déposée par le Front de Gauche avait été adoptée par le Sénat en février avant d'être enterrée via son renvoi en commission à l'Assemblée nationale en mai. La CGT continue de l'exiger ainsi qu'une loi qui instituerait "des droits nouveaux protégeant les militants syndicaux et progressistes qui agissent dans le cadre d'une action collective".

 

LUnion Locale CGT, particulièrement visée elle aussi par la justice suite au conflit des retraites 2010 était donc naturellement présente à ce Rassemblement. Sébastien Migliore qui avait été lourdement condamné (5 Ans dinéligibilité, 2 Mois de prison avec sursis et 2000  € damende) suite à un soi-disant jet d’œuf sur les forces de lordre faisait partie de la délégation.

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 08:56

img179.jpg

img180.jpg

MALLIA.JPG

Repost 0
Published by Union Locale CGT Alès
commenter cet article

Musique de Fond

 

VALIDEZ POUR ARRETER LA MUSIQUE DE FOND